Notre action

Standards Ouverts

Les Standards Ouverts permettent de partager n'importe quel type de données librement et avec une fidélité irréprochable. Ils empêchent le verrouillage et d'autres entraves artificielles à l'interopérabilité, promeuvent le choix entre différents fournisseurs et solutions technologiques. La FSFE pousse à l'adoption de Standards Ouverts pour promouvoir une libre compétition dans le marché de l'informatique ce qui permet à chacun de facilement migrer vers les Logiciels Libres ou entre Logiciel Libre.

Introduction

Le bien-fondé des Standards Ouverts est étroitement lié aux phénomènes de réseaux, d'où son renforcement spectaculaire. La récompense des fournisseurs pour avoir faussé le jeu augmente, tout comme le coût pour les utilisateurs de logiciels.

Les gouvernements, les ONG d'intérêt public et les groupes chargés de la libre concurrence ou des droits des consommateurs sont généralement de sérieux avocats des Standards Ouverts. Les critiques viennent habituellement des fournisseurs de logiciels propriétaires et de leurs représentants. L'un des arguments mis en avant par ceux-ci est le conflit perpétuel entre innovation et normalisation.

La normalisation limite de manière délibérée les changements apportés aux fondations d'une technologie, y compris l'innovation. Ces limites sont introduites afin de rendre possible les innovations par tous ceux qui ont accès à la norme, et non plus par les seuls détenteurs de la base technologique. Ainsi, les normes restreignent la capacité d'innover d'une seule entité afin de permettre à plusieurs entités d'innover, en se fondant sur cette norme commune.

Les Standards Ouverts rendent possible une telle innovation par tous les acteurs, sans moyen pour le développeur initial de la plateforme de limiter cette innovation ni la concurrence qu'elle représente.

Les objectifs de la FSFE incluent les libertés vis-à-vis de la dépendance à un fournisseur, de l'innovation et de la libre concurrence. C'est pourquoi la FSFE est un grand défenseur des Standards Ouverts.

Publications

Publications IGF

Publications concernant MS-OOXML

Nouvelles associées

European Commission responds to the FSFE's information request for Horizon 2020

17 February 2017:

The European Commission Directorate-General for Research and Innovation responds to a Freedom of Information (FOI) request about the use, development and release of software under Horizon 2020 - submitted by the FSFE on January 9, 2017.

The FSFE files FOI request for Horizon 2020

10 January 2017:

The Free Software Foundation Europe (FSFE) files Freedom of Information (FOI) request to the European Commission (EC) Directorate-General for Research and Innovation, asking for information related to the use, development and release of software under Horizon 2020, the biggest EU research funding programme.

The FSFE asks for more Free Software and Open Standards in Open Science

05 January 2017:

The Free Software Foundation Europe calls for Free Software and Open Standards to be considered as a vital part of Open Science for all publicly-funded research in Europe. You can help us by sharing our position paper. Read more about the position paper and how you can promote Free Software in science.

FSFE's answers to the European Commission's Public Consultation: Revision of the European Interoperability Framework

24 June 2016:

The European Commission is asking for public input with regard to its plans to renew the European Interoperability Framework (EIF). The EIF aims to promote enhanced interoperability in the EU public sector. The document, originally intended as a set of non-binding guidelines for the EU public administration, is going through its third revision since its initial adoption in 2004. The FSFE has prepared its comments for the draft of the revised guidelines.

EU jeopardises its own goals in standardisation with FRAND licensing

28 April 2016:

On 19 April, the European Commission published a communication on "ICT Standardisation Priorities for the Digital Single Market" (hereinafter 'the Communication'). The Digital Single Market (DSM) strategy intends to digitise industries with several legislative and political initiatives, and the Communication is a part of it covering standardisation. In general, the Free Software Foundation Europe (FSFE) welcomes the Communication's plausible approach for integrating Free Software and Open Standards into standardisation but expresses its concerns about the lack of understanding of necessary prerequisites to pursue that direction.

Liens externes intéressants