Notre action

Union Européenne

Nous avons pris part aux politiques de l'Union Européenne en 2001, quand la FSFE est devenue une tierce partie dans le procès contre l'abus de position dominante de Microsoft. Depuis lors, nous n'avons cessé de promouvoir les logiciels libres en nous concentrant sur le respect de principes fondamentaux tels que la concurrence équitable.

Choix du navigateur

La Free Software Foundation Europe a soutenu l'enquête antitrust contre Microsoft menée par la Commission européenne le 16 janvier 2008 quand la Commission à la concurrence a publié un communiqué concernant les abus de Microsoft sur les standards web ainsi que la vente liée d'Internet Explorer aux produits de la famille du système d'exploitation Windows. L'enquête fait suite à une plainte déposée par Opera, une entreprise européenne de développement de navigateur web, que la FSFE a ouvertement soutenue en 2007.

Interoperabilité européenne

La Commission Européenne enquête sur la manière dont Microsoft empêche ses concurrents d'interopérer avec nombre de ses logiciels de bureautique. Le président de la FSFE, Karsten Gerloff a déclaré : « Nous sommes heureux de la décision de la commission de maintenir ouverte l'enquête sur l'interopérabilité tandis qu'elle surveille si les promesses de Microsoft aident à promouvoir la concurrence. »

La FSFE pousse aussi les standards ouverts, qui sont la clé de l'interopérabilité et en tant que tels ; la FSFE promeut leur adoption, notamment au moyen de la révision du Cadre européen d'interopérabilité.

Autres activités en cours

Ce que nous avons accompli

Informations complémentaires

Documents et publications