Lecteurs PDF libres

Que penseriez-vous d'un panneau au bord de l'autoroute proclamant « vous avez besoin d'une Peugeot pour rouler sur cette autoroute. Contactez la concession Peugeot la plus proche pour un essai gratuit – Votre Gouvernement ». C'est pourtant exactement ce que font les gouvernements tous les jours, aux quatre coins du monde en proposant des lecteurs PDF propriétaires. Avec la campagne PDFreaders, nous avons mis les institutions publiques sous les projecteurs en dévoilant la fréquence à laquelle ils font de la publicité pour des logiciels propriétaires. À l'aide d'activistes de toute l'Europe, nous allons contacter ces institutions et leur expliquer comment elles peuvent améliorer leurs sites web afin de respecter notre liberté.

Ce que nous avons déjà réalisé

Chaque jour, les institutions publiques font de la publicité pour des logiciels propriétaires sur leurs sites. À l'aide de nos Fellows et de centaines d'activistes dans le domaine des logiciels libres,nous avons rassemblé en un mois 2286 signalements d'institutions en provenance de toute l'Europe et également de 9 pays hors d'Europe.

Finance ministry Brandenburg Foreign ministry Malta Justice ministry Sachsen ministère de l'éducation France

Notre Pétition pour le retrait des publicités pour des logiciels propriétaires des sites web publics a été signée par 90 organisations, 63 entreprises et 2810 personnes à titre individuel. Si vous ne l'avez pas encore signée, faites-le maintenant!

Notre action actuelle : contacter le secteur public

Répertorier les institutions publiques faisant de la publicité pour des lecteurs PDF propriétaires n'était que la première étape de la campagne. La FSFE a envoyé un courrier aux institutions publiques de notre liste pour leur demander de retirer ces publicités pour des logiciels non libres, ou au moins de promouvoir de manière équivalente les Logiciels Libres afin que les utilisateurs de leurs sites web réalisent qu'ils ont le choix pour le logiciel qu'ils utilisent. Vous pouvez consulter les progrès qui ont déjà été faits.

Aidez-nous à contacter les institutions restantes !

Vous pouvez participer !

La FSFE est en train de traiter les réponses des institutions contactées et de relancer celles qui n'ont pas répondu, ce qui fait que nous n'avons pas le temps de contacter de nouvelles institutions. Par contre, si vous découvrez un site web d'une institution ou administration publique qui fait de la publicité pour des logiciels non-libres et qui n'est pas ou n'apparaît pas comme résolue sur la liste, n'hésitez pas à la contacter par vous-même. Vous pouvez pour cela utiliser notre lettre-type. Il vous suffit d'y changer les coordonnées et l'URL. Vous pouvez l'envoyer par mail ou par voie postale.
Si vous avez des doutes quant à la procédure, contactez-nous.

Informez-nous lorsque vous contactez une institution, et des progrès que vous faites. Nous publierons les résultats positifs sur la liste des institutions signalées.

Notre argumentation

Pour aller plus loin

Navigation