SELF

SELF, qui est un acronyme pour Science, Éducation et Apprentissage en Liberté (en anglais : Science, Education and Learning in Freedom), était un projet de recherche initié par sept partenaires internationaux et financé pour une période de deux ans par la Commission Européenne. La période financée a pris fin en juillet 2008 et le projet se poursuit désormais grâce à ceux des partenaires qui ont décidé de continuer, toujours avec l'appui de la FSFE qui soutient et supervise les activités juridiques.

Le projet SELF a créé un embryon d'environnement en ligne permettant une création collaborative et un partage des supports pédagogiques. La démonstration de son utilisation a été faite en collectant des ressources pédagogiques sur les Logiciels Libres et les Standards Ouverts et en les mettant en œuvre sur cette même plate forme.

A terme, la plate forme vise à permettre des opérations courantes comme le regroupement de supports pédagogiques, leur réutilisation, adaptation et modification tout en collectant de nouveaux outils dans des formes intéressantes pour des cours spécifiques. Elle fournira également les outils nécessaires à la traduction des supports vers d'autres langues, et l'utilisation des supports dans beaucoup de formes différentes, comme des notes de cours, des conférences, des programmes d'enseignement en ligne, des livres électroniques, des vidéos et enregistrements audio éducatifs, des manuels et des outils de référence.

Les contributions de la FSFE

L'un des rôles essentiels de la FSFE au sein du projet SELF est de s'occuper de tous les problèmes juridiques qui pourront se dresser, ainsi que de former le Groupe des Experts Juridiques qui sera chargé de traiter ces problèmes récurrents tels que sont les nouvelles licences et la viabilité juridique de la plate forme. Le travail juridique de la FSFE au sein du projet SELF est réalisé par la Freedom Task Force.

Plus d'informations

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations et rejoindre la communauté SELF, vous pouvez visiter la page d'accueil du projet SELF