Presse

Montrez votre amour du Logiciel Libre

le:
cœur pixélisé avec le hashtag ilovefs

Le 14 février de chaque année, la Free Software Foundation Europe demande aux utilisateurs de Logiciel Libre de penser à ceux qui travaillent dur dans la communauté du Logiciel Libre et de leur montrer individuellement que cela est apprécié en cette journée "J'aime le Logiciel Libre".

Comme l'année dernière, la campagne est dédiée aux personnes derrières le Logiciel Libre parce qu'elles nous permettent d'utiliser, d'étudier, de partager et d'améliorer le logiciel qui nous permet de travailler en toute liberté. Cette fois, nous porterons plus spécialement notre attention sur les petites contributions à la grande image qu'est la communauté du Logiciel Libre.

"Quand les gens pensent aux logiciels libres qu'ils aiment et admirent, beaucoup pensent aux grosses applications très connues. Ces logiciels et les organisations qui sont derrières sont effectivement très importantes. Mais nous devrions aussi penser aux innombrables développeurs qui passent leur temps libre ou leur temps de travail à écrire et améliorer les plus petits morceaux de logiciels sur lesquels nous nous reposons aussi." dit Max Mehl, le responsable de la campagne #ilovefs de cette année. "Les codeurs ne sont pas des machines et leurs contributions méritent notre respect et notre gratitude."

Pour la journée J'aime le Logiciel Libre 2015, la FSFE a différentes propositions sur comment montrer votre amour aux personnes derrière le Logiciel Libre, par exemple :

"Le logiciel est profondément intégré dans tous les aspects de nos vies. Il est primordial que cette technologie nous renforce plutôt que nous limite. Les contributeurs au Logiciel Libre donnent à tous les libertés d'utiliser, de comprendre, d'adapter et de partager le logiciel qu'ils ont écrit. De cette façon, ils aident à soutenir d'autres libertés fondamentales comme la liberté d'expression, la liberté de la presse ou le respect de la vie privée." dit Matthias Kirschner, le vice-président de la FSFE. "Nous ne devrions pas sous-estimer le pouvoir d'un simple "merci" sur leur motivation dans leur travail si important pour la société. Alors dites merci le 14 février !"