Presse

Restreindre les restrictions technologiques

le:

Pour le droit d'installer les logiciels de votre choix sur vos appareils informatiques

Safecast est un projet mondial visant à publier en accès ouvert une cartographie des radiations dans le monde entier. Au début du projet et afin de permettre à chacun de participer, ils utilisaient du matériel modifié accompagné de leurs propres logiciels faits sur-mesures et de quelques astuces. Ce type d'ingéniosité, c'est-à-dire la possibilité d'adapter la technologie en remplaçant ou en complétant les logiciels qui y sont intégrés, devrait être permise et encouragée par la loi. Dans le cas de Safecast, heureusement personne ne les a empêché d'être innovants.

Chacun d'entre nous dépend de cette possibilité d'installer ou de remplacer les programmes que nous utilisons tous les jours pour renforcer notre sécurité, notre droit à la vie privée ou notre confort -- ou tout simplement parce qu'on aime utiliser un programme différent sur notre ordinateur, tablette, téléphone, routeur, télévision, voiture, ou tout autre appareil.

Aujourd'hui, pour la Journée Internationale contre les DRM, les organisations signataires appellent les législateurs à protéger le droit de tout le monde à bidouiller. Il faut s'assurer que chaque propriétaire d'un quelconque appareil soit autorisé, s'il le souhaite, à remplacer ou à compléter le logiciel intégré dans cet équipement, donnant ainsi au détenteur le plein contrôle de sa propriété. Aujourd'hui, de nombreux fabricants ajoutent des restrictions technologiques qui empêchent la modification des produits par leurs propriétaires ou que quelqu'un le fasse pour eux. Cela peut consituer une rupture de la licence de ces produits (comme lors de l'emploi de Logiciels Libres / Open Source, qui garantissent le droit d'utiliser, d'étudier, de partager, de modifier ces logiciels pour tous les usages). Il est évident que le droit de bidouiller doit être couplé à une disposition légale qui empêche les restrictions technologiques sur ce même droit.

Pour garantir que les propriétaires aient le contrôle de leur technologie, les organisations listées ci-dessous demandent à ce que le droit de bidouiller soit garanti à chacun, et que les restrictions technologiques qui interfèrent avec ce droit soient limitées par la loi.