Presse

La FSFE a élu son nouveau président et vice-président

le:

Matthias Kirschner et Alessandro Rubini sont respectivement les nouveaux président et vice-président de la FSFE. Ils ont été élus la semaine dernière à Bucarest lors de l'assemblée générale de la FSFE, tandis que Reinhard Müller a été réélu en tant que trésorier. Leur mandat durera deux ans.

Matthias Kirschner est un salarié de la FSFE depuis 2009. Il a commencé à utiliser GNU/Linux en 1999 et s'est rendu compte que le logiciel est profondément ancré dans tous les aspects de notre vie. Matthias est convaincu que cette technologie doit améliorer la société au lieu de la dégrader. Pendant qu'il étudiait l'administration et les sciences politiques, il a convaincu la FSFE de l'accepter comme le premier stagiaire en 2004. Depuis, il a aidé d'autres organisations, entreprises et gouvernements à comprendre quels bénéfices ils peuvent tirer du Logiciel Libre – qui donne à chacun les droits d'utiliser, étudier, partager et améliorer le logiciel – et comment ces droits aident à maintenir la liberté d'expression, la liberté de la presse et la vie privée.

Matthias aime passer du temps avec son tout jeune fils et, durant son temps libre, il prête main-forte lors de séminaires de premiers secours en territoire sauvage. Il apprécie aussi les bandes dessinées comme XKCD et Transmetropolitan, Monty Python et Die Ärzte.

Alessandro Rubini est un ingénieur en électronique et docteur en informatique. Il a installé Linux 0.99.14, il est un utilisateur actif ainsi que développeur de Logiciels Libres, et c'est l'auteur du livre Linux Device Drivers (Pilotes matériels Linux). Après sa thèse, il a quitté l'université, car il ne voulait pas uniquement rédiger des articles. Il travaille actuellement comme consultant indépendant dans le secteur de l'utilisation industrielle de GNU/Linux, principalement sur les pilotes matériels et les systèmes embarqués, ainsi que sur les microcontrôleurs et la conception de circuits imprimés. Récemment, il a travaillé avec le CERN au sein du projet White Rabbit, dédié à une synchronisation des cartes d'entrées/sorties inférieure à la nanoseconde. Il aime travailler avec le CERN, car ils ont des directives pour publier tout leur travail en Logiciel Libre, et le baser sur du matériel libre (c.-à-d. dont les microcodes sont aussi libres).

Alessandro était déjà un membre de la Free Software Foundation Europe entre 2001 et 2006. Il a récemment rejoint la FSFE car il pense que c’est le bon endroit pour avoir des discussions positives et constructives sur le Logiciel Libre. En plus de son engagement bénévole à la FSFE et dans d'autres organisations de Logiciel Libre, c'est un scout actif, il aime faire du vélo, il est père de deux enfants et écoute du bruit blanc pendant le travail.

« Je suis heureux d'accueillir Matthias et Alessandro dans leurs nouvelles fonctions », a indiqué le directeur général Jonas Öberg. « Tous les deux se sont révélés utiles dans le modelage de l'organisation telle qu'elle est actuellement et je suis impatient de voir l'expertise qu'is amèneront au regard de la thématique visant à donner les moyens aux utilisateurs de maîtriser la technologie ».