Presse

La FSFE convainc 1 125 administrations de retirer leur publicité pour des logiciels propriétaires

le:

Après six ans d’activité, la campagne PDFreaders touche à sa fin ce mois-ci. Elle aura été l’une de nos campagnes les plus réussies.

La campagne a commencé en 2009 avec pour but de retirer les publicités en faveur de lecteurs PDF propriétaires figurant sur les sites institutionnels d'institutions publiques. Les volontaires ont soumis 2 104 « bugs », c'est-à-dire autant de pages web où autorités publiques promouvaient des lecteurs PDF propriétaires, que la FSFE a ensuite listés. Depuis lors, des centaines de personnes sensibilisées à ce sujet ont écrit aux administrations concernées en leur demandant de modifier leurs sites. Notre démarche a reçu un accueil bienveillant de la part des administrations qui nous ont remerciés de le leur avoir signalé, si bien qu’à ce jour, ce sont 1 125 des 2 104 pages (53 %) qui ont été éditées en retirant les liens vers des lecteurs PDF propriétaires, ou en adjoignant des liens vers des lecteurs PDF libres.

En plus d’écrire des lettres, la FSFE a lancé une pétition appelant à la fin de la publicité pour des logiciels propriétaires sur les sites gouvernementaux. 90 associations, 63 entreprises, et 2 731 personnes l'ont signée.

Par ailleurs, nous avons pu provoquer des changements aux niveaux national et international :

« Ce succès n’aurait pas été possible sans l’aide et le travail acharné de nos volontaires et de nos donateurs. Merci à tous ! Même si de nombreux sites web publics et privés promeuvent toujours des lecteurs propriétaires, cette campagne a permis une prise de conscience des différents acteurs ; il devrait vous être à présent plus facile d’approcher les administrateurs des sites concernés. En outre, la plupart des utilisateurs d’Internet utilisent aujourd’hui un Logiciel Libre lorsqu’ils consultent un PDF dans leur navigateur – une grande avancée par rapport à ce qui se faisait en 2009 ! », annonce Hannes Hauswedell, qui a lancé la campagne. « Bien sûr, le travail n’est pas fini et nous vous invitons à demander continuellement aux administrateurs (publics ou non) d’utiliser les Standards Ouverts et de ne pas recommander l’emploi de logiciels propriétaires. Avec votre soutien, nous aussi, nous persévèrerons dans notre combat pour un web qui respecte la liberté et la vie privée de ses utilisateurs ! »

Pour agir, vous pouvez utiliser notre lettre type et l'envoyer aux administrations concernées, ou bien l'écrire vous-même. Assurez-vous simplement d’y inclure un lien vers une liste de lecteurs PDF libres qui puisse remplacer celui présent sur leur site.

Encore merci a tous les sympathisants, volontaires ainsi qu'aux donateurs, qui, par leur engagement, ont contribué au succès de cette campagne.