Presse

La Journée de Libération des Documents sur le point de passer aux mains de la Digital Freedom Foundation

le:

À partir de 2016, la Free Software Foundation Europe est heureuse de laisser l'organisation de la Journée internationale de Libération des Documents (Document Freedom Day ou DFD) aux mains de la Digital Freedom Foundation. La Journée de Libération des Documents est la campagne mondiale qui vise à libérer les documents et à sensibiliser aux Standards Ouverts à travers des événements organisés à échelle locale sur l'ensemble de la planète. La Digital Freedom Foundation est déjà connue pour organiser la Journée du Logiciel Libre (Software Freedom Day), la journée internationale célébrant le Logiciel Libre.

La Journée de Libération des Documents a été lancée pour la première fois en 2008 comme un point de ralliement pour la libération des documents, en opposition à l'adoption du standard OOXML. Ce qui a commencé sous les auspices de la Free Software Foundation Europe (FSFE) et avec un large support d'organisations internationales, est devenu un événement annuel de sensibilisation sur l'importance des Standards Ouverts et de la libération des documents. Au fil des années, nous avons vu des centaines d'événements prendre forme à travers le monde, nous avons assisté à la création d'oeuvres impressionnantes, de brillantes BD et de vidéos, et nous avons vu des partis politiques, des entreprises et des organisations sans but lucratif utiliser la Journée de Libération des Documents pour faire prendre conscience à tous de l'importance et de la liberté qu'apporte l'interopérabilité.

Cependant après 8 ans, la FSFE voit le potentiel d'élargir davantage la Journée de Libération des Documents comme jour des Standarts Ouverts en la remettant à une organisation qui a la meilleure expérience dans la gestion de campagnes mondiales de sensibilisation, la Digital Freedom Foundation (DFF). La DFF est connue pour mener la campagne journée des logiciels libres (Software Freedom Day SFD), la journée de la liberté de l'enseignement et la journée de la liberté du matériel. Ainsi, la communauté dynamique de la DFD peut bénéficier d'un effet de synergie et de l'expérience apportés par la DFF.

"La DFD et la FSFE sont vraiment heureuses que la Digital Freedom Foundation reprennent la Journée de Libération des documents et nous nous réjouissons de cette coopération. " déclare Erik Albers, directeur de campagne de la DFD". La DFF est libre de venir avec de nouvelles idées ou des modifications mineures au concept de la campagne, mais nous gardons la DFD comme elle est : une campagne pour promouvoir les standarts ouverts avec la participation de groupes au niveau local ""
"La Digitale Freedom Fondation est ravie de poursuivre cette célébration initiée par la Free Software Fondation Europe il y a déjà 8 ans. Nous avons hâte d'ajouter un événement aussi important que la promotion à l'échelle internationale des standards ouverts à ce que nous faisons. Nos coopérations passées avec la FSFE nous ont donné grande confiance en travaillant ensemble, et la DFD est une excellente occasion de travailler de nouveau sur quelque chose que les deux organisations estiment importantes pour leurs valeurs fondamentales. », déclare Frédéric Muller, président de la Digital Freedom Fondation.

Réservez la date: la prochaine journée de libération du document sera le 30 Mars 2016, et l'appel à manifestations suivra bientôt.