Lettre d'information

FSFE Newsletter – Janvier 2014

Du Yule1 à l’hiver

Bon nombre de hackers (nous y compris, bien évidemment !) ont pris part aux festivités ayant cours aux alentours du solstice d’hiver. Mais, hélas ! le temps de se pavaner avec ses cadeaux de Noël et de profiter des vacances en famille arrive à sa fin – Yule1 est terminé, la nouvelle année commence, et le combat pour la liberté demande une fois de plus notre attention. Pour cette raison, il parait approprié de débuter par une courte revue de ce que 2014 nous réserve pour les mois à venir.

Que ceux qui sont friands de célébrations se préparent dès maintenant au 14 février, l'occasion annuelle pendant laquelle notre site web voit rose, se pare de cœurs et le moment parfait pour serrer un développeur dans ses bras et amener ceux qui nous sont chers au logiciel libre et à la Fellowship.

Ceux qui préfèrent mettre les mains dans le cambouis devront attendre fin mars pour éduquer leurs concitoyens à la question des les standards ouverts. Cependant, pas de désespoir : nos différentes campagnes en cours ont toujours besoin de nouveaux hacktivistes. Prendre contact est si facile !

Sur le même sujet, il y aura de nombreuses opportunités pour rencontrer nos permanents, bénévoles et Fellows pendant l’année. Pour commencer, la FSFE tiendra une table d'information à la conférence sur le logiciel libre FOSDEM, qui aura lieu le premier week-end de février à Bruxelles. Toute personne souhaitant discuter, ou étant à cours d’équipemente de libriste devrait y passer. Ceux qui ne pourront pas venir à FOSDEM cette année sont invités à consulter occasionnellement la section évènements de notre site web pour d’autres opportunités de de nous rencontrer.

DIY (Do It Yourself) contre DRM (Digital Restrictions Management)

Nous sommes persuadés que bon nombre de nos lecteurs auront été assez chanceux ou assez clairs dans leurs demandes pour ne recevoir que des cadeaux de Noël qui respectent leurs libertés, mais certains se sont probablement retrouvés en possession d’objets qui n’auront ni été fabriqués par celui ou celle qui l’offre, ni été inscrits par notre organisation sœur sur son « Holiday Giving Guide ».

Nous avons quelques recommandations pour de tels présents : certains peuvent être libérés (par exemple les terminaux Android) ; les développeurs travaillant à la création d’alternatives libres à divers systèmes propriétaires sauront probablement apprécier des dons de matériels (recherchez sur le web différentes initiatives pour libérer toute sorte d’objets) ; et vous pourriez hacker le cadeau pour y faire tourner du logiciel libre.

Quelque soit ce que vous ayez décidé de faire avec de tels objets, nous adorerions connaître vos solutions. Nous avons commencé un sujet de discussion sur la liste à ce propos et les réponses à discussion@fsfeurope.org (il s’agit d’une liste publique) sont les bienvenues. En plus de vos solutions concernant les cadeaux non-libres, nous avons hâte d'entendre parler des cadeaux faits-maison et/ou respectueux de vos libertés dont vous profitez maintenant.

Par ailleurs

  • La lettre d’information est régulièrement disponible en roumain depuis décembre 2013. Notre associée, Fundația Ceata, s’est attelée à la tâche de la traduire et nous les en remercions vivement.
  • Depuis la planète :
  • Repentinus, l’un des deux représentants de la Fellowship, garde son cou au chaud cet hiver en portant une écharpe noire et verte arborant le signe Plus de la Fellowship et les lettres « FSFE ». Ceux qui parmi nos lecteurs savent tricoter pourront s’en faire une eux-mêmes en suivant les instructions fournies par sa petite-amie (veuillez noter que ce lien mène à un blog hébergé par Blogspot, il est recommandé de prendre des précautions comme utiliser un bloqueur JavaScript). Les autres peuvent soit apprendre à tricoter ou trouver quelqu’un pour leur en tricoter une.

Faire un don pour nos libertés

Cette lettre d’information a commencé par un court passage en revue des évènements annuels qui nous attendent dans les prochains mois. De telles célébrations, bien qu’amusantes et enrichissantes, demandent de combiner les efforts de bénévoles et de permanents pour être organisées. En plus de prendre du temps, ces activités nécessitent des fonds. Au delà de ces évènements, nous avons besoin de fonds pour continuer nos campagnes actuelles, faire pression en faveur du logiciel libre, conseiller des développeurs sur les licences libres, et éduquer les entreprises au logiciel libre et au respect des licences. Malheureusement, nous n’avons pas encore bouclé notre budget pour l’année 2014. Les lecteurs désirant soutenir notre action peuvent faire un don unique ou rejoindre la Fellowship. Nous remercions tous nos donateurs et Fellows !

Free New Year!
Heiki Ojasild - FSFE

Notes de bas de page

  1. NdT : Yuletide dans l’original. []