Lettre d'information

FSFE Newsletter – Avril 2014

Par   le  

Journée de Libération des Documents : les Standards Ouverts expliqués à papi

Bien que de plus en plus d'entrepreneurs et de politiciens comprennent l'importance des Standards Ouverts, les gens ne voient pas le lien avec leur vie quotidienne. C'est pour ça que le 26 mars nous organisions la Journée de Libération des Documents -- Document Freedom Day (DFD). Cette année nous avions de nouveaux supports : de nouveaux tracts en différentes langues expliquant les Standards Ouverts et une nouvelle bande dessinée qui explique pourquoi il faut utiliser des Standards Ouverts si vous ne voulez pas avoir de problème avec vos fichiers en vieillissant.

Au moins 51 évènements ont eu lieu dans 22 pays organisés par de très nombreux groupes indépendants. Des volontaires de la FSFE aux Royaumes-Unis ont décernés un prix à la fondation OpenStreetMap à Birmingham, tandis que Werner Koch participe à un évènement sur les Standards Ouverts en Cryptographie au Parlement Européen. Notre groupe local de Linz a organisé un stand d'information dans le centre de la ville et, dans la soirée, une conférence sur les Standards Ouverts à l'université. Au stand de Vienne nos volontaires ont eu quelques problèmes avec l'artiste d'un monument, mais ils ont tout de même réussi à distribuer de très nombreux tracts et ont pu informer quatre policiers amicaux sur les Logiciels Libres et les Standards Ouverts. Notre équipe DFD est encore en train de recueillir les retours des différents évènements de la semaine de la Journée de Libération des Documents, elle publiera un rapport complet courant avril.

Les institutions européennes admettent être captives de Microsoft

Dans un récent courrier à la députée européenne Amelia Andersdotter (PDF), la commission européenne reconnait être dans un état de "captivité effective" envers Microsoft. Comme la FSFE avait pu l'indiquer à de nombreuses reprises, c'est un problème persistant de la commission, du conseil et du parlement. Pour la Journée de la Libération des Documents, la FSFE et l'Open Forum Europe ont envoyé une lettre ouverte au Parlement Européen et à la Commission Européenne qui souligne son enfermement par Microsoft.

L'utilisation des Logiciels Libres dans le secteur de l'éducation aux Pays-Bas

Les nouvelles du Logiciel Libre dans l'éducation pour février sont sorties avec une mise à jour de la campagne NLEdu : Kevin indique que le directeur commercial de SchoolMaster, le plus grand fournisseur Néerlandais de logiciel pour l'administration des étudiants, a confirmé qu'une version HTML5 indépendante serait lancée en avril. Elle remplacera la version Silverlight. Cela pourrait être le succès de la campagne NLEdu car cela permettrait aux utilisateurs de Logiciels Libres d'accéder aux supports de cours avec n'importe quel navigateur standard. Kevin Keijzer publie des informations détaillées sur cette question.

Par ailleurs...

Soyez actifs : Le droit de ne pas payer les logiciels non libres

Les révélations d'Edward Snowden sur la surveillance massive des communications démontre la nécessité pour chacun de pouvoir contrôler son ordinateur et son téléphone. Pourtant, les fabricants d'ordinateurs et de téléphones, ainsi que les revendeurs, imposent aux utilisateurs des programmes qui mettent en danger leur vie privée.

Chacun doit donc avoir la possibilité de refuser de payer pour les logiciels non-libres et pouvoir choisir les programmes qui tournent sur son téléphone ou son ordinateur, dans notre cas pouvoir choisir un système d'exploitation et des logiciels libres.

Nous avons rejoints des organisations de toute la planète dans leur demande d'un choix libre, sans entrave, du système d'exploitation sur téléphone, ordinateur ou tout autre terminal informatique.

Ce mois-ci nous vous demandons de signer la pétition internationale et de nous aider à en faire la promotion !

Merci aux volontaires, Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,
Matthias Kirschner -FSFE