Lettre d'information

Lettre d'information FSFE - Décembre 2015

le  

De la FSFE

Les eurodéputés en soutien de nos amendements

La commission du Parlement européen pour le marché intérieur et la protection des consommateurs (IMCO) ainsi que la commission industrie, recherche et énergie (ITRE) ont publié un rapport d'initiative sur la stratégie pour un marché unique numérique de la commission européenne. L'équipe politique de la FSFE l'a analysé et proposé des changements pour inclure la question des standards ouverts, minimalistes et pouvant être mis en œuvre avec du Logiciel Libre, afin d'intégrer le contrôle de l'utilisateur sur ses données et de s'assurer que l'open science cloud européen soit implémenté avec du Logiciel Libre.

Le rapport a fait l'objet de plus de 1000 amendements de membres du parlement européen (MEP), plusieurs d'entre eux ont soutenu nos positions et les amendements que nous avons proposés. Ceci montre une sensibilisation accrue au Parlement sur l'importance du Logiciel Libre, que ce soit dans le « cloud computing », le « big data », la standardisation, ou encore le secteur public. La rapporteuse fictive Cornelia Ernst a même souligné la nécessité de prendre en compte le Logiciel Libre dans son intervention lors de la réunion commune du 10 novembre entre les commissions IMCO et ITRE. Ce mois-ci, le 14 décembre, le Parlement votera la version finale du rapport.

Bien que le rapport soit non contraignant et que la Commission ne soit pas obligée de suivre les recommandations du Parlement, le fait que nos amendements aient été soutenus par plusieurs membres du parlement européen est une étape importante. Particulièrement au Parlement qui est, d'habitude, moins réceptif lorsqu'il s'agit des questions relatives aux droits numériques et au Logiciel Libre.

L'Allemagne adopte une loi contre les routeurs obligatoires

Après trois ans de pressions intensives de la part de la FSFE et d'autres organisations, le Parlement allemand ainsi que la deuxième chambre, le Conseil Fédéral, a adopté une loi contre les routeurs obligatoires, favorisant ainsi le libre choix de l'utilisateur. C'est un pas important vers la protection des consommateurs et la juste concurrence entre fabricants. Le libre choix permet aux utilisateurs de s'occuper de caractéristiques critiques comme la sécurité ou la protection de la vie privée sur leur propre dispositif préféré. La loi prendra effet au milieu de 2016 et devrait servir d'exemple à travers l'Europe. Nous soutiendrons toute proposition législative similaire, et ce partout où cela sera nécessaire.

10 ans après, le Rootkit Sony fait les gros titres

Fin octobre, dans le but de promouvoir le droit de chacun à bidouiller, la FSFE a rappelé les dangers posés par les restrictions techniques sur la technologie. En conséquence, le sujet a été repris par la presse et un lien vers notre page d'informations a été inséré dans au moins une douzaine d'articles publiés par de grands noms de l'information. Notre ex-stagiaire Asa Ritz a récapitulé dans un article de blog la couverture médiatique que nous avons eu.

Qu'avons-nous fait d'autre?

Agissez

Dans la communauté

Bonnes nouvelles autour du Logiciel Libre

Ceci était la dernière lettre d'information de 2015. Merci beaucoup pour votre attention. Vous recevrez la prochaine lettre d'information début février 2016.

D'ailleurs : nous sommes toujours en train d'expérimenter de nouvelles formules et formats pour notre lettre d'information. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires à fellowship@fsfeurope.org.

Joyeux Noël et Bonne Année, Happy GNU-year!

Vos éditeurs Polina Malaja et Erik Albers FSFE