Lettre d'information de la FSFE - Juillet 2011

Attaque contre le logiciel libre et la licence GNU GPL

Imaginez que vous achetiez un ordinateur avec du Logiciel Libre pré-installé. Après quelque temps, vous décidez d'installer un logiciel tiers. L'entreprise qui vous a vendu l'ordinateur n'aime pas cela cependant, et décide d'attaquer le fournisseur du logiciel tiers en justice. Peut-être qu'acheter votre ordinateur à cette entreprise n'était pas une si bonne idée !

Il se passe quelque chose de très similaire à cette histoire fictive ces jours-ci, dans un cas de violation de la licence GNU GPL en Allemagne, auquel la FSFE et gpl-violations.org participent. L'entreprise AVM (constructeur allemand de routeurs, NdT) maintient, devant la cour, que des tiers ne devraient pas être autorisés à modifier le logiciel présent sur les ordinateurs qu'elle vend, ce qui inclut le noyau Linux. Et ceci bien que le noyau Linux soit distribué sous les termes de la GNU GPL, qui garantit précisément à l'utilisateur ce droit de modification.

AVM s'en prend aux fondations même du Logiciel Libre : ils veulent retirer la liberté des utilisateurs à modifier le logiciel. Ceci enfreint directement le droit légal des auteurs originaux du programme, qui ont décidé que la liberté logicielle et la coopération étaient plus importants que de percevoir des droits de licence. Si la cour donne raison à AVM, nous connaîtrons un résultat désastreux pour le Logiciel Libre dans les systèmes embarqués, dont les téléphones mobiles, le matériel réseau et d'autres produits se basant sur le Logiciel Libre.

La cour n'a pas pris de décision pendant l'audition du 21 juin. Les partis impliqués peuvent toujours introduire des recours écrits. Le 27 septembre, la cour prononcera directement un arrêt sur le cas, ou choisira de débuter des auditions. La FSFE et gpl-violations.org ont publié un rapport détaillé de l'affaire, et continuera à la surveiller et à défendre la liberté des utlisateurs.

Les rouages de la FSFE: Une ère prend fin, d'autres commencent

Habituellement vous n'entendez pas parler des gens qui travaillent dans les coulisses de la FSFE. La raison à cela est que ces personnes sont principalement des volontaires, et que le travail de presse est réalisé par le président Karsten Gerloff ou votre éditeur. Mais ces volontaires donnent de leur temps libre pour promouvoir les libertés logicielles, et sans eux la FSFE ne serait pas où elle est aujourd'hui.

À l'assemblée générale de la FSFE qui s'est déroulée à Ljubljana, en Slovénie, le 11 juin, les membres de la FSFE ont élu Henrik Sandklef en tant que vice-président. Chercheur en informatique et « GNU hacker » originaire de Göteborg en Suède, il est actif au sein de la FSFE depuis 2005. Il prend la place de Fernanda Weiden, qui a occupé cette position en tant que volontaire ces deux dernières années. L'assemblée générale a maintenu Karsten Gerloff au poste de président, et Reinhard Müller en tant que trésorier.

Au cours du week-end une ère prend fin, du fait que Bernhard Reiter, co-fondateur de la FSFE, achève dix années de service en tant que coordinateur et coordinateur associé pour l'Allemagne. Il a été le premier représentant à occuper une position officielle si longtemps au sein de l'organisation, et également la seule personne à participer à toutes les assemblées générales. Bernhard reste actif, mais passe le relais de coordinateur associé pour l'Allemagne à Torsten Grote.

Les verrous logiciels de la Commission Européenne

C'est officiel : la Commission Européenne va migrer vers Microsoft Windows 7 sans considérer les alternatives possibles. Dans une réponse aux questions posées par le membre du parlement Bart Staes (Greens/EFA), la Commission Européenne a confirmé qu'elle a signé les contrats de « mise à jour » à Windows et au constructeur Fujitsu-Siemens pour 55 autres institutions européennes et pour elle-même. Comme l'explique Karsten Gerloff dans son article de blog, cette décision va conduire la Commission Européenne vers toujours plus de dépendance aux produits Microsoft.

Quelque chose de complètement différent

Soyez actifs : aidez-nous au stand de la FSFE à Strasbourg

La FSFE participera aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) à Strasbourg, du 9 au 14 juillet. Nous y aurons un stand et organiserons des conférences sur le thème « Internet décentralisé ». Karsten y parlera des « web services » centralisés et des problèmes de pouvoir sur Internet (13/07, 15h20), le coordinateur pour la France Hugo Roy parlera de la bataille des Logiciels Libres pour la vidéo en ligne avec HTML5, et nous avons invité plusieurs autres conférenciers sur ce thème.

Comme pour nos stands à d'autres occasions, vous pouvez nous contacter et nous aider à informer le public sur les enjeux du Logiciel Libre et sur notre action.

Sincèrement,
Matthias Kirschner - FSFE

--
Free Software Foundation Europe
FSFE News
Upcoming FSFE Events
Fellowship Blog Aggregation
Free Software Discussions

newsletter Matthias Kirschner Nicolas JEAN $Date: 2012-07-20 16:46:12 +0200 (Fri, 20 Jul 2012) $ $Author: samtuke $