Lettre d'information de la FSFE - Février 2012

Reprenez contrôle de votre smartphone

Un smartphone est un petit ordinateur que vous baladez partout, tout le temps. Malheureusement, la plupart des smartphones ne sont pas sous contrôle des utilisateurs, c'est-à-dire le nôtre, mais sous celui de leurs fabricants ou des opérateurs. Même les téléphones Android sont livrés avec des logiciels non libres et des extensions propriétaires qui ne sont pas, en général, dans notre intérêt. Les mises à jour logiciel ne seront disponibles qu'aussi longtemps que le fabricant montre un intérêt pour votre appareil. Les applications disponibles sur le marché officiel sont la plupart du temps non libres. Personne n'est autorisé à étudier leur fonctionnement et ce qu'ellses font réellement sur votre téléphone. Il se peut qu'elles ne fonctionnent parfois pas comme vous le voulez, mais elles peuvent aussi contenir des fonctionnalités malveillantes.

Utiliser uniquement des logiciels libres sur votre téléphone vous redonne plein contrôle. Même si vous ne pouvez pas forcément exercer toutes vos libertés logicielles, vous bénificierez de la communauté vibrante qui les défend.

La FSFE rassemble les informations nécessaires pour utiliser le système Android le plus libre possible. Nous essayons de coordonner différentes initiatives, ais nous avons besoin de votre aide pour cela. Inscrivez-vous sur notre mailing list, mettez à jour la page wiki consacrée et aidez toujours plus de gens à utiliser des logiciels libres au quotidien.

Leçon 1 : apprenez à progammer

Notre équipe éducation a fourni un travail conséquent en 2011, en particulier notre action aux pays-bas. Le logiciel libre permet aux enfants de comprendre comment le logiciel fonctionne, et donc d'acquérir des connaissances valables pour toute une catégorie d'applications. Ils sont alors prêts à s'adapter à n'importe quel environnement, une qualité non négligeable de nos jours. De plus, nous croyons que la possibilité de bricoler incite les enfants à apprendre par eux-mêmes. Le logiciel libre leur permet de comprendre l'ordinateur et l'informatique en profondeur.

Sam Tuke a été interviewé par la BBC sur la proposition du gouvernemnt britannique d'intégrer des notions de programmation dans le parcours scolaire national, et sur l'impact politique possible d'une telle proposition sur notre rapport à la technologie. L'équipe éducation se recontrera au FOSDEM, les 4 et 5 février, et vous êtes les bienvenus si vous souhaitez participer.

Déjà des idées pour le 28 mars ?

Les standards ouverts permettent aux particuliers, aux entreprises et aux admnistrations de passer au logiciel libre. Le but du Document Freedom Day (DFD) est de sensibiliser le public aux standards ouverts pour nous donner à tous plus de libertés. Cette année, votre rédacteur est en charge de l'organisation du DFD, et en fera la publicité sans remords dans les prochaines lettres d'information. Pour l'instant, gardez cette date du 28 mars en tête, envoyez vos propositions de nomination pour le Document Freedom Award, aidez-nous à rassembler des informations pour notre jeu de cartes, incitez des artistes de rue à promouvoir l'idée des standards ouverts, ou encore contactez l'équipe du DFD si vous voulez nous soutenir en tant qu'organisation.

Quelque chose de complètement différent

Devenez actif : plus de rapports amoureux que de rapports de bug !

Admettons-le, la communauté du loiciel libre est souvent très critique. Nous écrivons des rapports de bug, nous disons aux autres comment améliorer leur logiciel, nous leur demandons des nouvelles fonctionnalités. Parfois nous oublions de leur dire « merci, merci pour votre boulot ». Comme les années passées, nous voulons changer ceci, au moins pour un jour. Le 14 février, nous célèbrerons le « I love Free Software » - Day.

Devenez actif, payez un coup à votre développeur préféré, embrassez-les (avec leur permission préalable), écrivez un email ou une lettre qui exprime vos sentiments, prenez une photo originale, donez pour le logiciel libre, emparez-vous d'une autre de nos suggestions ou soyez créatif pour montrer que vous appréciez les gens qui travaillent dur pour nous assurer toujours plus de liberté. Au-delà de ça, vous pouvez nous aider à promouvoir cette journée grâce à nos bannières, par email, (micro)blog ou sur vos réseaux sociaux (distributés ?).

Cette année il y a un nouvel événement sur un jour entier à la Unperfekthaus à Essen (Allemagne) et tous nos fellows vont automatiquement obtenir un alias mail pseudo@ilovefs.org.

Merci à tous les fellows et les donateurs qui rendent possible notre travail,
Matthias Kirschner - FSFE

--
Free Software Foundation Europe
Nouvelles de la FSFE
Les prochains événemnts
Aggrégation de blogs
Discussions à propos du logiciel libre

newsletter Matthias Kirschner $Date: 2012-02-01 15:28:15 +0100 (mer. 01 févr. 2012) $ $Author: mk $