FSFE Newsletter - Juillet 2013

Au tribunal : Défendre nos libertés avec le Copyleft

"Pour protéger vos droits, nous devons empêcher que d'autres vous les refusent ou que l'on vous demande de les abandonner. C'est pour cette raison que lorsque vous distribuez des copies de logiciel libres ou lorsque vous les modifiez vous avez une certaine responsabilité : la responsabilité de respecter les libertés des autres." (Préambule de la GNU GPL)

Malheureusement, il arrive que les entreprises oublient leurs responsabilités lorsqu'elles utilisent des Logiciels Libres dans leurs produits. Quelqu'un doit s'assurer qu'on le leur rappelle de temps en temps. C'est ce que nous faisons avec notre travail sur la conformité. Lorsque nos volontaires ont découvert une violation de la GNU GPL lors d'un atelier en mai 2012, nous avons communiqué l'ensemble des preuves à Harald Welte de gpl-violations.org et à ses avocats. Ils ont lancé une procédure devant les tribunaux et nous venons d'être informés de notre victoire lors du procès.

Les organismes publiques européens gâchent chaque année 1.1 milliard d'euros

Ce mois-ci la Commission Européenne a publié une communication titrée "Against lock in" - "Contre le vérouillage" (voir les commentaires de la FSFE). La Commission Européenne y appelle les organismes publics à se débarasser des verrous commerciaux pour leur systéme informatique en se basant sur des standards plutôt que sur des noms de marques et des technologies propriétaires. La communication souligne que les organismes publics européens dépensent chaque année, inutilement, 1,1 milliard d'euros en ne permettant pas qu'il y ait plus de compétition entre leurs fournisseurs. La Commission cite des études indiquant que 16% des marchés publics font référence à des noms de marques. Dans la plupart des cas ces noms de marques sont des noms d'entreprise de logiciel propriétaire..

Mettre en place des politiques sur les standards ouverts demande beaucoup de travail mais elles sont nécéssaires pour s'assurer que les entreprises de logiciel libres puissent concourir à égalité. Nous avons déjà critiqué la Commission Européenne et nous continuerons à leur rappeler que les politiques sur les Standards Ouverts n'ont de valeur que si elles sont réellement mises en oeuvre.

NSA : 24 heures de vidéosurveillance avec la Xbox One?

Face aux protestations des utilisateurs, Microsoft a été forcé de rendre ses conditions d'utilisation de la console Xbox One un peu moins restrictives. Néammoins, les "nouvelles" conditions qui ont causé une telle polémique ne sont pas du tout nouvelles : elles sont similaires à celles de la majorité des logiciels propriétaires, et notamment celles concernant d'autres logiciels et services en ligne de Microsoft. Anna Morris a créé une infographie à ce sujet.

Toujours sur la surveillance : il y a douze ans le Parlement Européen appellait la Commission et les organismes publics à travers l'Europe à aider les citoyens et les entreprises à se protéger de la surveillance. Les logiciels libres y ont joué un rôle primordial. Malheureusement, la Commission Européenne ne l'a jamais mis en oeuvre.

Après les récentes fuites de services de renseignement, certains de vos amis comprennent peut-être mieux ce dont vous parliez quand vous leur expliquiez pourquoi vous n'utilisez pas Skype, Facebook, Xbox One, ou autres. Ils comprennent peut-être mieux aujourd'hui pourquoi il est important d'avoir le contrôle sur ses appareils et ses données. Erik Albers a écrit un article sur la propriété, le contrôle à distance et la vie privée et, en liaison avec l'Xbox One, il demande combien de personnes visiteraient une maison où il y aurait un autocollant «Cet appartement est sous-surveillance 24/24h par Microsoft et la NSA".

Par ailleurs…

Soyez actifs : Postez nous les Bonnes Nouvelles du Logiciel Libre

Souvent les nouvelles que nous propageons portent sur les développements négatifs, sur des sujets qui ont besoin d'attention pour trouver des solutions à un problème. Le Fellow Chris "cw" souhaite que nous fassions plus attention aux bonnes nouvelles du logiciel libre. L'idée est de publier les bonnes nouvelles sur une page wiki dédiée.

Par exemple, ce mois-ci une ville au Portugal a écrit sur ses succés avec les logiciel libre et en Italie le Tyrol du sud a commencé sa migration, étalée sur trois ans, vers LibreOffice.

Vous pouvez directement poster vos nouvelles, abonnez-vous simplement au RSS, donnez les nouvelles avec le hashtag #GoodFSNews, ou envoyez un mail à Chris, et il agira comme votre proxy.

Merci à tous les Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,
Matthias Kirschner - FSFE

--
Free Software Foundation Europe
FSFE News
Upcoming FSFE Events
Fellowship Blog Aggregation
Free Software Discussions

newsletter Matthias Kirschner Cryptie