Presse

"Public Money? Public Code!": plus de traductions, plus de soutiens, plus de sensibilisation

le:
Par  et 
Logo de la   campagne 'Public Money, Public Code'

La campagne Public Money? Public Code! a bénéficié d'une série de mises à jour concernant les traductions, site notament sur le site Web, la vidéo et la lettre ouverte. À cette fin, la Free Software Foundation Europe a entrepris d'interrogé les administrations publiques concernant les bénéfices d'un code public, ces échanges sont maintenant disponibles sur notre site Web.

Pour quelles raisons les logiciels crées avec les finances publiques ne sont-ils pas distribués sous forme de Logiciels Libres ? Nous avons soulevée cette question par le biais de notre campagne Public Money? Public Code! et depuis, nous ne cessons de recevoir des encouragements et des soutiens du monde entier.

Un élément clé pour permettre d'atteindre le plus de personnes possible, est de disposer de contenus traduits dans leur langue maternelle. C'est pourquoi, à ce jour, le site de la campagne Public Money? Public Code! est traduit et retranscrit en 18 langues parlées en Europe et au-delà. La vidéo correspondante a été doublée en 6 langues (narrations en Anglais, Français, Italien, Allemand, Portugais et Russe) et dispose également de sous-titres en 16 langues distinctes. Si ce n'est déjà fait, merci de vérifier que votre langue est bien prise en charge !

Par ailleurs, une part importante de la campagne porte/repose sur la lettre ouverte connexe. Près de 18 000 personnes et 150 organisations ont signée cette lettre, dans laquelle nous demandons que le code source des logiciels payés par les citoyens soit accessible aux citoyens. Parmi Les signataires, il y a des organisations de premier plan liées au Logiciel Libre et à la défense des droits des utilisateurs d'Internet, ainsi qu'une première administration publique, le conseil de la ville de Barcelone. Pour comprendre la démarche du conseil, nous avons mené un entretien avec Francesa Bria, directrice de l'innovation à Barcelone, qui explique comment l'utilisation de Logiciels Libres permet de construire une société numérique plus démocratique, inclusive et durable.

Dans un autre entretien lié à la campagne Public Money? Public Code, nous avons interrogé Elena Muñoz Salinero, qui dirige le centre de transfert Technologique du Gouvernement Espagnol, sur les meilleures pratiques pour le réemploi des solutions logicielles entre administrations publiques en les publiant sous licence Logiciel Libre.

Nous allons poursuivre nostre efforts d'appel à signatures jusqu'aux Élections Européennes 2019, qui vont se dérouler dans moins d'un an. Il est donc temps de passer à l'action et d'informer vos représentants politiques de l'intérêt du code public. Si vous ne l'avez pas encore fait, aidez nous en signant notre lettre ouverte. Après l'avoir signée, demandez à vos proches, collègues ou contacts sur les canaux de vos réseaux sociaux favoris de la signer également.

Public Money? - Public Code!