Presse

Georg Greve, fondateur de la FSFE décoré de la Croix allemande du mérite

le:

Berlin, le 28 avril 2010. Georg Greve, fondateur de la Free Software Foundation Europe a été décoré de la Croix du mérite par la République fédérale d’Allemagne (Verdienstkreuz am Bande). Le Président allemand a ainsi récompensé son travail dans le domaine des Logiciels Libres et des Standards Ouverts.

« La FSFE est fière d’avoir un chevalier à ses côtés », déclare Karsten Gerloff, président de la FSFE. « La dévotion inouïe dont Georg a fait preuve au service de la liberté dans le monde numérique a été une véritable locomotive pour les Logiciels Libres en Europe et dans le monde. Il a invité les Logiciels Libres au calendrier politique et a créé les structures pour canaliser l’énergie de la communauté vers des objectifs partagés. Par son travail acharné pendant plus de dix ans, il a considérablement fait évoluer les Logiciels Libres.

Avec la FSFE, Georg a travaillé d’arrache-pied pour que les Logiciels Libres soient compris comme technique culturelle. Il a donné à ceux-ci une voix aux Nations Unies, notamment à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et au Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI). Avec la Freedom Task Force, il a été l’architecte d’un centre d’expertise sur les aspects juridiques des Logiciels Libres et a fait naître le concept de pérennité juridique des projets de Logiciels Libres. Il est aussi à l’origine (en anglais) de la résistance de la communauté contre le format OOXML de Microsoft et a travaillé sur le premier projet de Logiciels Libres financé par l’Union européenne. Sous la direction de Georg, la FSFE a aussi été un acteur clé du rejet des brevets logiciels en Europe.

« Je suis très honoré par la reconnaissance officielle que cette distinction apporte aux Logiciels Libres et aux Standards Ouverts » déclare Georg Greeve. « En l’an 2000, j’ai décidé de me dévouer pleinement à cette cause, car j’avais le sentiment que c’était nécessaire : je sentais que j’avais compris comment les logiciels modèlent notre société. Mais je me suis aussi rendu compte que la société, de son côté, n’avait pas encore compris combien elle était modelée par les logiciels. J’espère que cette distinction conduira les gens à s’ouvrir à ces questions et soutiendra le travail de la FSFE qui est, aujourd’hui plus que jamais, crucial. »

À propos de Georg Greve

Né le 10 mars 1973 sur l’archipel allemand de Heligoland, Georg Greeve suit des études scientifiques classiques de physicien. Il est diplômé de la faculté des sciences informatiques de l’Université de Hambourg dans le domaine des nanotechnologies.

Il a conçu des logiciels dès l’âge de douze ans. En plus de la première publication d’un de ses programmes dans une revue professionnelle en 1991, ses talents de développeur lui ont permis de payer une partie de ses études : il géra le développement d’un logiciel destiné à évaluer les données des capteurs SQUID pour le laboratoire de « biomagnetométique » du CHU d’Eppendorf à Hambourg, en Allemagne.

En 1993, il découvre les Logiciels Libres et GNU/Linux. En 1998, Georg Greeve devient un porte-parole européen pour le projet GNU. À cette époque, il a aussi commencé à rédiger le Brave GNU World, un papier mensuel sur les Logiciels Libres publié dans le Linux-Magazin allemand, dans d’autres magazines de par le monde et sur le Web dans dix langues différentes.

Début 2001, avec un ensemble de personnes dévouées aux Logiciels Libres, il crée la Free Software Foundation Europe (FSFE) : c’est la première Free Software Foundation en-dehors des États-Unis d’Amérique et la plus internationale à ce jour. Construire et coordonner la FSFE comme une organisation non gouvernementale européenne était le cœur de son travail durant la majeure partie de cette dernière décennie.

Ayant dirigé la FSFE pendant huit ans, Georg Grevve est maintenant PDG de Kolab Systems, une société de Logiciels Libres qui fournit des services autour de la Kolab Groupware Solution. Il est toujours actif au sein du Conseil d’administration de la FSFE et du comité exécutif. Marié heureux, il vit avec sa femme Ava à Küsnacht, près de Zürich.

(Vous pouvez aussi vous référer au profil de Georg sur le site de la FSFE, à une interview détaillée, et à sa réaction personnelle concernant sa décoration de la Croix du mérite.)