TUX&GNU@school - 1ère édition

Ceci est la première d'environ trois éditions de la colonne "TUX&GNU@school". Je vais parler chaque mois d'un logiciel éducatif libre, d'un site web sur le sujet et présenter une idée pour un programme qui serait utile dans les écoles. Ce mois-ci, je vais vous présenter KTouch [1], un programme KDE qui apprend facilement la frappe au clavier, edu.kde.org [2], la page web du projet KDE éducation et vous soumettre une idée de "création facile de feuilles de table de multiplication".

Après avoir conquis les serveurs, GNU/Linux et les logiciels libres en général conquièrent aussi de plus en plus d'environnements de bureau. Jusqu'à récemment, il leur manquait deux catégories importantes de logiciels pour se faire une place dans les environnements de bureaux : d'un côté des jeux d'ordinateurs de première classe et de l'autre côté des logiciels éducatifs. Il y a environ 6 mois, deux collègues et moi-même avons fondé le ALIS - Arbeitsgruppe Linux an Schulen (groupe de travail suisse pour Linux dans les écoles) [3] dont le but est d'aider les écoles à utiliser GNU/Linux et les logiciels libres et de les aider avec des mots et des actes. C'est dans ce contexte que je me suis rendu compte que presque personne n'écrivait rien sur les logiciels libres éducatifs et donc, en tant que grand fan de Brave GNU World [4], je voudrais à partir de maintenant écrire mensuellement ce qui se passe dans le monde des logiciels éducatifs libres et de GNU/Linux dans et pour les écoles (pour le moment, pendant les trois prochains mois jusqu'en Juillet). Suivant les réactions, je continuerai après Juillet. Avec cela à l'esprit, toutes réaction, critique, questions et plus seront lues lues [5] avec plaisir.

Mais continuons maintenant avec le premier logiciel éducatif libre.

KTouch - Apprendre facilement la frappe au clavier

KTouch est un programme pour KDE qui aide à apprendre à taper au clavier. Il est déjà disponible en version 1.0 et a été récemment amélioré avec KDEedu qui a été incorporé dans KDE 3.0 [6]. Je l'ai testé sous Debian GNU/Linux 3.0 (test) avec KDE 2.2 et XFree86 4.1.0.

L'interface de KTouch est essentiellement divisée en quatre sections (voir la capture d'écran 1). Tout en haut, il y a la barre de menus qui vous donne les éléments suivants : Fichier, Options, Configuration et Aide. Juste dessous se trouve la barre d'état affichant, de gauche à droite, le niveau que vous pratiquez, combien de frappes vous faites à la minute, quel pourcentage de lettres ou mots déjà tapés est correct, quelles nouvelles lettres sont introduites dans le niveau actuel et, de façon logique, il y a un bouton de break qui vous déconnecte de la leçon. En-dessous se trouvent les deux barres affichant le text à taper dans l'une et le texte tapé dans la seconde ligne. Lorsque vous faites une erreur, la seconde ligne change de couleur pour devenir rouge et vous voyez instantanément que vous devez effacer certains caractères. Dans la dernière section, qui est la plus large, le clavier est dessiné. Il est assez coloré, grand et clair. Le redimentionnement se fait automatiquement de façon optimale pour remplir toute la fenêtre.

Capture d'écran 1 : KTouch en action

Capture d'écran 1: KTouch en action


Avec Fichier->Ouvrir, il est facilement possible d'ouvrir des leçons pour d'autres langues et d'autres claviers. Sont déjà disponibles des leçons pour les langues suivantes : allemand, anglais, français et norvégien plus une leçon pour le pavé numérique (voir la capture d'écran 2). Au fait, il est très facile d'écrire de nouvelles leçons, elles sont sauvegardées dans des fichiers texte tout simples. Pour cela, il existe un chapitre spécial dans la documentation expliquant comment procéder. De plus, vous pouvez sélectionnner différents mappages de clavier dans Options->Clavier. Ceux-ci sont aussi sauvegardés en fichiers texte et il est relativement simple d'en ajouter de nouveaux. Les paramètres généraux comme le style de police de caractère, la couleur ou le son peuvent être ajustés dans Options->Général. D'autres paramètres avancés pour l'exercice en fonction du niveau peuvent être gérés dans Options->Entraînement.

Capture d'écran 2 : le pavé numérique

Capture d'écran 2 : le pavé numérique


C'est très simple d'apprendre la frappe au clavier avec ce programme car les touches pour chaque doigt sont de la même couleur. Toutes les touches que vous devez frapper maintenant sont aussi marquées. Ce qui manque toujours est une description pour chaque leçon avec une courte introduction sur chaque touche et le doigt correspondant. Dans l'interview qu'a donné l'auteur, publiée il y a environ une semaine, l'auteur de KTouch dit que ce sera le prochain élément qu'il va ajouter. Incidentallement, cette interview tombe à point, le programme est choisi comme "Anwendung des Monat" (Application du mois) dans KDE.de [8], le portail allemand de KDE. Il reste à ajouter que la version suivante, disponible avec KDE 3.0, a déjà une fonction statistique qui permet de mieux exploiter les résultats de vos propres leçons.

Continuons maintenant avec le site web qui héberge KTouch.

edu.kde.org - Le projet KDE Éducation

Le projet KDE Éducation est la porte d'entrée au monde du logiciel éducatif dans KDE. Depuis la version 3.0 de l'environnement de bureau K (KDE), KDEédu est l'un des ses paquetages standard. Le site web s'intègre sans faute dans la série des sites web <KDE-theme>.kde.org. Il est agencé de façon très claire avec une barre de navigation sur la gauche qui explique les différents thèmes du site, soit Apprendre, Logociels, Ressources partagées, Développement et Contact en 5 sections. Les pages ne sont disponibles pour l'instant qu'en anglais. On vous explique dès le début que KDEédu veut développer des logiciels libres pour les enfants et adolescents âgés entre 3 et 18 ans (et plus), logiciels qui s'intègrent à KDE de façon optimale. Plus bas apparaissent les dernières nouvelles, le plus souvent un lien à la dernière lettre mensuelle qui expose l'état du projet et l'évolution des programmes.

Dans la seconde partie, Apprendre, vous trouverez principalement des informations sur les logiciels éducatifs de KDE et comment les développer de la meilleure façon possible. Dans le second élément de menu, des suggestions sont publiées pour donner aux développeurs quelques idées de logiciels éducatifs. Ensuite, les logiciels déjà existants dans KDE éducation sont introduits avec une courte description et une petite capture d'écran. Puis on trouve une liste de sites connus reliés à l'éducation et une section A FAIRE qui nous informe de ce qui reste à implanter. Mais cette section n'est plus à jour car certains des éléments sont déjà implantés. Le dernier élément contient les liens aux lettres d'informations pour lesquelles vous pouvez souscrire ici.

Le second élément de la barre de navigation présente les logiciels par catégories. Celles-ci sont Astronomie, Chimie, Langues, Mathématiques, Divers et En cours. Astronomie contient le programme très complet KStars qui montre le ciel nocturne étoilé avec quelques 10'000 objets et vous donne aussi des informations supplémentaires. L'application Kalzium appartient à Chimie et offre une présentation claire et informative de la table périodique des éléments. KHangMan et KMessedWords sont deux jeux avec lesquels les enfants peuvent apprendre de nouveaux mots tout en s'amusant. Pour le moment, dans la section Langues, il y a encore beaucoup de programmes qui ne visent qu'une langue spécifique ou qui vous permettent d'apprendre les expressions d'une autre langue. La tendance future semble être l'intégration de tout cela en une seule application, ce qui paraît logique. Dans l'avant dernière partie des programmes déjà implantés, les applications mathématiques sont présentées comme par exemple KGeo, un programme simplifié de présentation et de construction de figures géométriques. D'autres sont disponibles : KBruch, KmPlot, KMathTool, KPercentage et KTimes. Dans Divers, vous trouverez KEduca, un programme qui permet de créer des fiches de révision et KTouch, un logiciel que j'espère vous connaissez déjà ;-).

Capture d'écran 3 : KDE Éducation

Capture d'écran 3 : KDE Éducation


Dans Ressources partagées le Haeckse intéressé trouve des images et graphismes d'animaux comiques et autres. Il y a même un contributaire KDEédu qui offre la génération d'images en 3D aux programmeurs qui le souhaitent. On y trouve aussi des sons et des bruitages qui pourront être utiles. Mais je pense que les personnes de l'équipe KDEédu seraient sûrement très heureuses si quelqu'un ajoute de nouvelles créations à celles déjà existantes. Vous n'avez pas besoin d'être implicitement un programmeur pour contribuer au développement de logiciels libres. Dans le dernier élément de cette section, il y aussi des listes de vocabulaire à télécharger pour certaines applications de KDEédu.

Dans la quatrième et plus grande section du site web, on montre un intérêt particulier pour le développement et la programmation de logiciels éducatifs libres. Ils donnent des explications sur des sujets comme le CVS et comment les programmes éducatifs devraient être conçus. Les artistes trouveront des encouragements ici aussi. Un lien vers la page des développeurs de KDE [9] guide le programmeur intéressé au centre du développement de KDE.

Dans le dernier élément de menu vous trouverez une liste des développeurs et contributaires au projet avec plus d'information et leur adresse électronique. Les derniers liens vous guident vers les deux listes de diffusion disponibles.

Comme vous pouvez le voir, c'est un site web très informatif. Mais ce qui manque encore sont les traductions en différentes langues, non seulement pour le site web mais aussi pour les programmes éducatifs. Bien sûr, ceci n'est pas une critique négative pour le projet KDEédu mais plus une allusion au fait que rien n'est plus important et peut-être difficile que de traduitre le contenu dans différentes langues. Néanmoins, un grand "merci" et beaucoup de succès dans le futur aux développeurs et contributaires du projet KDE éducation.

Mais passons maintenant au dernier élément de cette édition.

"Confection facile de feuilles de travail sur les tables de multiplication"

Dans cette partie, je vais toujours présenter une de mes idées ou celle d'un lecteur. La plupart du temps, ce sera un outil aisément réalisable qui facilitera la vie de tous les jours des enseignants et des élèves. Je vais toujours décrire cet outil de façon aussi précise et détaillée que possible et espérer qu'un ou plusieurs lecteurs vont l'implanter pour que je puisse en reparler dans une prochaine édition. Dans ce numéro, je vais vous présenter l'idée de la "Confection facile de feuilles de travail sur les tables de multiplication" :

Dans les écoles primaires, la table de multiplication est l'une des choses les plus importantes en mathématiques et les enseignants utilisent principalement pour cette tâche des feuilles de travail (au moins de mon temps). Chaque opération de multiplication doit être automatisée et il est très important de résoudre le plus de calculs possible. La plupart du temps, les feuilles utilisées contiennent des colonnes avec des exercices de simple multiplication (jusqu'à 12 multiplié par 12).

Avec un petit programme ou quelques scripts et (La)TeX, il ne devrait pas être trop difficile de générer de telles feuilles de travail : un générateur de nombres aléatoires crée des nombres entre 1 et 12 qui sont groupés par deux pour les exercices de multiplication puis ils sont mis ensemble avec LaTex avec le signe de multiplication au milieu et tout ceci peut être imprimé. L'enseignant devrait seulement démarrer le programme dans un terminal et l'imprimante imprimerait immédiatement une feuille complète d'exercices.

Plusieurs caractéristiques peuvent être ajoutées : imprimer un nombre donné de feuilles, insérer un dessin comique, générer les exercices pour une fourchette donnée de nombres, imprimer en plus une feuille avec les solutions ou avoir d'autres opérations que la multiplication. Tout ceci pourrait être invoqué grâce à une option avec la commande.

Voilà, j'ai terminé la première édition de TUX&GNU@school et j'espère que la lecture de cette colonne a été intéressante. Au fait, l'édition courante et les éditions plus anciennes sont disponibles sous [10]. à bientôt et veuillez m'envoyer beaucoup de critiques...

Liens :

[1] Page web de KTouch : http://edu.kde.org/ktouch
[2] Page web de KDEedu : http://edu.kde.org
[3] Page web des ALIS : http://www.edux.ch
[4] Page web de Brave-GNU-World : http://www.gnu.org/brave-gnu-world/brave-gnu-world-2002.fr.html
[5] Veuillez envoyer vos critiques, questions, commentaires et idées à : foxman@lugo.ch
[6] Page web de KDE : http://www.kde.org/fr
[7] Page web de Debian  http://www.debian.org
[8] Portail allemand de KDE : http://www.kde.de
[9] Site pour les développeurs KDE : http://develop.kde.org
[10] Page web de TUX&GNU@school: http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html

À propos de l'auteur :

Mario Fux a fini en 1999 le PrimarlehrerInnenseminar à Brig après avoir terminé un diplôme en mathématiques et sciences naturelles. Il fonda avec deux collègues les "ALIS - Arbeitsgruppe Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour promouvoir Linux à l'école). Pendant ce temps, il étudie à l'institut fédéral suisse de technologie de Zurich les technologies de l'information et le génie électrique. Et lorsqu'il ne passe pas son temps devant son PC, il est assis à regarder la nature dans les montagnes.

Copyright (c) 2002 Mario Fux. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts.
Une copie de la licence se trouve à http://www.gnu.org/licenses/fdl.html.