empowering users
to control technology

Lettre d'information

FSFE Lettre d'information - Septembre 2017

Par  le  

Argent Public ? Code Public !

Les services numériques proposés et utilisés par nos administrations publiques font partie des infrastructures vitales des nations démocratiques du 21ème siècle. Néanmoins, à cause de licences de logiciels restrictives, de nombreuses entités publiques n'ont pas un contrôle total sur leur infrastructure numérique. Même si la publication d'un logiciel financé par de l'argent public sous une licence libre engendre de nombreux bénéfices pour les gouvernements et la société civile, les responsables politiques sont réticents à améliorer la législation à ce sujet. Il est temps que cela change. À la FSFE, nous voulons une législation qui exige que les logiciels développés pour le secteur public et financés par de l'argent public soient mis à disposition sous une licence libre et open source. Si c'est de l'argent public, cela doit aussi être du code public !

Pour appuyer notre demande, la FSFE a lancé une nouvelle campagne la semaine dernière : "Public Money Public Code" (Argent Public Code Public. La campagne explique avec une courte vidéo et une lettre ouverte à signer les avantages de publier sous licence libre les logiciels financés par les fonds publics. La campagne et la lettre ouverte seront utilisées au cours des prochains mois et jusqu'aux élections du Parlement européen qui auront lieu en 2019, pour mettre en évidence les bons et les mauvais exemples de développement de logiciels financés par des fonds publics ainsi que leur réutilisation potentielle.

Débuté avec succès, le lancement de la campagne a été relayé par de nombreux sites Web et magazines d'information en Europe. Au moment d'écrire ces lignes, la Lettre Ouverte a déjà été signée par plus de 35 organisations et par plus de 5000 personnes. Plusieurs politiciens et d'autres personnalités publiques ont ouvertement annoncé leur soutien à la campagne, dont Edward Snowden, président de la Fondation Liberté de la presse :

"L'argent public ne devrait pas servir à écrire des logiciels que le public ne sera pas autorisé à corriger. Signez la lettre, sauvez le monde :https://publiccode.eu/#action #PublicCode"

Signez la lettre ouverte et soutenez également un code public  : https://publiccode.eu/#action

La FSFE publie les bonnes pratiques en matière de licences logicielles

Si vous voulez que d'autres puissent utiliser votre code, vous devez inclure une licence, et le faire de la meilleure manière possible afin qu'elle puisse être comprise par les humains et les ordinateurs. Malheureusement, une infinité de logiciels et d'innombrables extraits de codes sont disponibles en accès libre mais sans toujours une licence appropriée. Une des raisons étant que le fait d'inclure une licence à un logiciel de manière cohérente et compréhensible peut parfois représenter un vrai défi. Faire comprendre votre licence à un ordinateur peut s'avérer encore plus difficile.

C'est pour cette raison que la FSFE a travaillé à rendre la gestion des droits d'auteur et des licences de Logiciel Libre plus facile. Notre Guide des bonnes pratiques pour l'utilisation de licences pour les logiciels («  Software Licensing Best Practices guide   ») va vous aider à inclure une licence et une note de droit d'auteur dans votre logiciel. Et alors que l'on est toujours en train d'évaluer ces bonnes pratiques, vous trouverez déjà à l'adresse https://reuse.software/ quelques mesures à prendre pour rendre la licence et les droits d'auteur plus facile à utiliser.

Dans la version en ligne vous trouverez une photo ici :
Le village FSFE durant le SHA Camp 2017 au Pays-Bas.
https://fsfe.org/news/nl/nl-201709


Aidez nous à grandir et à faire la différence en 2017.


Qu'avons-nous fait d'autres ? A l'intérieur ou à l'extérieur de la FSFE

The FSFE village during SHA Camp 2017 in the Netherlands.

The FSFE village during SHA Camp 2017 in the Netherlands.

À ne pas manquer  ! Événements à venir avec la FSFE

Les 28 et 29 septembre, se tiendra le CopyCamp à Varsovie. CopyCamp est une conférence qui vise à interroger comment les droits exclusifs immatériels modifient la culture, l'éducation, la science et les Logiciels Libres. Mathias Kirschner parlera de «  Limux: la perte d'un projet phare   » et notre analyste politique Polina Malaja présentera « La réforme européenne des droits de reproduction et son incidence pour le développement collaboratif de logiciel ». Il n'y a pas de prix d'entrée, mais il est demandé aux personnes qui souhaitent participer de bien vouloir s’inscrire . Grâce à la fondation pour la Coopération Germano-Polonaise, il y a des bourses de voyage disponibles pour les personnes qui résident en Allemagne, offertes par le Ministères des affaires étrangères allemand

Agissez

Venez voir notre page «  Public Money Public Code  » et la vidéo-PMPC et partagez-les avec vos amis, collègues et vos listes de diffusion préférées. Demandez-leur de signer la lettre ouverte et faite le aussi. Si cette page n'est pas disponible dans votre langue locale aidez-nous à la traduire.

Aidez nous à améliorer notre lettre d'information

Si vous souhaitez partager vos idées, des illustrations ou des nouvelles, vous pouvez nous les soumettre. Comme toujours, l'adresse est newsletter@fsfe.org. Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles !

Merci à notre communauté, à tous les bénévoles, soutiens et donateursqui rendent notre travail possible. Merci à nos groupes de traductions grâce à qui vous pouvez lire ce bulletin d'information dans votre langue maternelle.

Votre éditeur,
Erik Albers


Aidez nous à grandir et à faire la différence en 2017