Actualité

Freeware, Logiciels Libres et crise du Corona Virus - Choisissez vos outils judicieusement !

le:

Encourager les médecins et les infirmières, coudre des masques, donner des gants et du gel désinfectant, construire des respirateurs, faire des courses pour les voisins âgés. Tout le monde veut contribuer à atténuer les situations dramatiques provoquées par la pandémie COVID-19.

L'industrie du logiciel essaie de faire sa part en donnant aux utilisateurs l'accès à des versions d'essai de programmes propriétaires. Mais, avant de profiter de cette générosité, vous voudrez peut-être être au courant des limitations. Ce qui semble être un grand soulagement aujourd'hui, pourrait se transformer en fardeau demain.

Bien sûr, tout le monde apprécie toutes les contributions, tout ce qui peut aider à surmonter la crise ensemble. Mais vous devez vous méfier des offres des vendeurs de logiciels propriétaires. Parmi les travailleurs indépendants, les logiciels de bureau (traitements de texte, tableurs, bases de données) compatibles avec le travail à domicile sont très demandés, par exemple. Mais faites attention à ce que vous choisissez. Une fois la crise passée, vous risquez de vous réveiller dans un enfermement propriétaire, avec des coûts imprévus et d'autres problèmes.

Il en va de même pour les entreprises qui demandent à leurs employés de travailler à domicile. Les solutions qu'elles choisissent pour surmonter les difficultés du travail à distance peuvent engendrer des problèmes qui se retourneront contre elles à l'avenir, une fois la crise passée.

Il est compréhensible que les sociétés de logiciels, dont beaucoup sont elles-mêmes soumises à une forte pression, tentent d'attirer de nouveaux clients de cette manière. Mais vous devez vous demander si ce qui n'est dans la plupart des cas qu'une stratégie de marketing vous sera utile à long terme. Les sociétés de logiciels propriétaires vendent des logiciels gratuits, limités à la fois dans le temps et dans leur utilisation. Ils n'offrent aucun moyen d'adapter les solutions à vos besoins, aucune possibilité de modifier et d'améliorer les outils, et des sanctions légales si vous les partagez avec d'autres. Vous ne pouvez utiliser l'outil qu'à des fins limitées et vous n'êtes pas autorisé à étudier le code source. Le Freeware ne vous accorde aucune des quatre libertés du Logiciel Libre, utiliser, étudier, partager et améliorer le logiciel.

De plus, vos collègues et employés peuvent s'habituer à ce logiciel, construire leur habitude de travail autour de celui-ci et auront ensuite du mal à passer à une autre solution dans quelques mois lorsque la crise sera terminée. L'application que vous choisissez peut également faire partie d'une suite plus vaste, ce qui vous obligera à acquérir et à licencier des logiciels dont vous n'aurez plus besoin une fois l'offre annulée. Il se peut également que vous soyez bloqué avec des données verrouillées à applications fermées, ce qui rendra difficile un changement de fournisseur par la suite. Ce qui semble utile aujourd'hui peut coûter cher et devenir un problème à régler demain. Nous vous conseillons vivement de choisir avec soin le logiciel que vous utiliserez.

Parce que de nombreux programmes propriétaires peuvent être remplacés par des solutions de Logiciels Libres qui adhèrent aux Standards Ouverts , vous pouvez utiliser votre logiciel de manière à répondre à vos besoins, sans avoir à vous soucier des coûts supplémentaires et imprévisibles à venir. Si vous avez besoin d'une nouvelle solution aujourd'hui, prenez une solution qui vous conviendra également demain et choisissez les Logiciels Libres. Profitez de vos droits pour utiliser, étudier, partager et améliorer le logiciel, à tout moment, pendant ou après la crise.

Checklist pour votre solution:

Même si un outil est annoncé comme un Logiciel Libre, vérifiez qu'il l'est vraiment. Quelques entreprises de logiciels n'ont aucun scrupule à qualifier leurs produits de Logiciels Libres, même lorsqu'elles ne le font pas dans le seul but de gagner de nouveaux clients.

Posez-vous la question : "Est-ce vraiment un logiciel libre ? - Puis-je utiliser, étudier, partager et améliorer le logiciel sans aucune restriction ?" Vérifiez la licence. En cas de doute, prenez contact avec notre équipe chargée des licences et demandez si l'outil que vous envisagez est une solution de Logiciel Libre.

Ici vous pouvez en apprendre plus sur le concept de Logiciel Libre.

Voici quelques conseils sur ce que vous devez rechercher lorsque vous recherchez des Logiciels Libres

Ces temps sont également difficiles pour les organisations caritatives comme la FSFE. Nous nous efforçons de donner aux utilisateurs les moyens de contrôler la technologie. Nous nous battons pour les droits des utilisateurs depuis 2001 et nous restons indépendants grâce à l'aide de nos donateurs et sympathisants. Pour rester une voix indépendante pour le Logiciel Libre, nous dépendons de vos dons. Avec votre soutien financier , vous contribuez à renforcer les bases sur lesquelles nous pouvons bâtir notre action caritative en faveur de la liberté dans la société de l'information.

En discuter