Depuis 2001, la FSFE renforce les droits des utilisateurs en supprimant les obstacles à la liberté des logiciels. Voilà 20 ans que nous aidons les individus et organisations à comprendre le rôle que joue le Logiciel Libre dans la liberté, la transparence et l'autodétermination.

Pour les deux prochaines décennies, nous avons besoin de votre aide. Nous voulons que tout le monde puisse contrôler sa technologie. Le Logiciel Libre et ses libertés de pouvoir utiliser, étudier, partager et améliorer les logiciels sont la clé pour atteindre cet objectif.

Lettre d'information

FSFE Newsletter - Décembre 2013

Cartes cryptographiques et feux de paille

Depuis 2005, nous offrons à chacun de nos donateurs une carte cryptographique. Nous pensons qu’il est important de rappeler aux gens l’existence d’outils Libres pour chiffrer leurs communications. De plus, depuis la création de la FSFE en 2001, nous expliquons sans relâche que la suite de 40 chiffres en bas de nos cartes de visite sert au chiffrement, et que c’est quelque chose d’important. Huit ans plus tard, les médias ont pris conscience de l’existence du chiffrement, et l’on en parle désormais dans tous les journaux d’Europe. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle : une bonne, parce que l’attention des médias est fixée sur ce sujet ; et une mauvaise, parce que cela ne nous donne pas automatiquement les ressources dont nous aurions besoin pour profiter de leur attention. Nous voudrions pouvoir en faire plus sur ce sujet mais nous ne pouvons pour autant arrêter de travailler sur nos autres chantiers à long terme.

L'importance du travail à long terme

Si vous jetez un œil à notre nouvelle frise chronologique (calendrier), vous constaterez que nous avons souvent eu à travailler sur des sujets qui sont difficiles à expliquer au grand public, qui demandent beaucoup d’efforts, et qui sont parfois impopulaires. Des sociétés se sont battues contre le Logiciel Libre qu’elles percevaient comme une menace pour leurs profits, mais nous les avons aidées à comprendre comment elles pouvaient, au contraire, tirer profit du Logiciel Libre. Nous avons passé huit ans avec la Commission européenne et la Cour de justice de l'Union à faire en sorte que les sociétés de Logiciel Libre soient autorisées à concurrencer les offres de Microsoft et depuis nous essayons de répercuter ces efforts aux échelons nationaux et locaux. Le respect des licences fut un sujet longtemps impopulaire, mais nécessaire : les développeurs doivent s’assurer que nos logiciels peuvent être programmés et utilisés sans encourir de risques juridiques. Quand nous avons commencé à parler de standards ouverts, c’était un sujet mineur, maintenant tout le monde en parle. Des sociétés se sont battues contre notre position à l’encontre des brevets logiciels, maintenant nombre d’entre elles, ainsi que des politiciens, ont réalisé que ces brevets constituent un risque dangereux ; aujourd’hui ils utilisent nos arguments et demandent notre aide pour les éliminer.

Ce dont nous avons besoin pour relever le défi

Nous croyons à une société où le logiciel est aux mains de nous tous : en tant qu'individus, entreprises et organisations, gouvernements, au lieu d'une minorité d'entités. Personne ne devrait pouvoir vous empêcher de modifier le logiciel, ou de solliciter quelqu'un d'autre à le modifier pour vous, sur votre téléphone mobile, votre routeur, votre voiture, et n'importe quel autre objet vous appartenant. Le mois dernier nous a montré qu'il est important pour notre société d'avoir des ordinateurs sur lesquels notre confiance peut reposer. Des ordinateurs que nous contrôlons. Des programmes qui sont transparents dans ce qu'ils font avec nos données et qui peuvent être modifiés pour répondre à nos besoins. La seule manière d'accomplir cela, c'est avec le Logiciel Libre.

Un tel défi ne peut pas être résolu en peu de mois, il prend un certain temps. Il a besoin d'organisations qui travaillent continuellement quand cela n'attire pas l'attention des médias. Une organisation qui se bat pour nos libertés à l'ère numérique. La FSFE travaille sur ces questions depuis plus de 12 ans.

Pour relever ce défi, la FSFE a besoin de travailler continuellement à travers cet objectif, et pour cela nous avons besoin que vous vous engagiez pour votre liberté ! Ce moment est opportun pour intensifier notre travail, alors qu'il y a beaucoup de gens par delà notre entourage qui prêtent une oreille attentive aux nouvelle et aux messages que nous portons. Nous aimerions étendre nos activités, et pour cela nous avons besoin de vos dons. Faites ce que d'autres ont fait en attachant de l'importance à la liberté du logiciel : soutenez notre action durablement en rejoignant la Fellowship de la FSFE 

Par ailleurs...

Soyez actifs : pourquoi le logiciel libre est important selon vous ?

Ce mois-ci, Jacob Appelbaum, porte-parole du projet Tor, ainsi que deux autres développeurs Tor, ont rejoint ceux qui soutiennent la FSFE et Jacob a expliqué sa décision :

Je crois que les actions de soutien de la FSFE sont importants pour encourager le développement et l'adoption du logiciel libre en Europe comme ailleurs dans le monde. Je suis devenu un Fellow de la FSFE car soutenir la cause du logiciel libre amène des améliorations positives à toutes les sociétés de notre civilisation.

Des citations comme celle-là aident les autres à comprendre l'importance de notre travail. Sur notre page anglophone Fellowship page quelques uns de nos Fellows avaient déjà expliqué pourquoi le logiciel libre et le travail de la FSFE sont importants à leurs yeux. Nous souhaiterions également que vous puissiez nous dire en quoi le logiciel libre et notre travail ont une importance pour vous. Avec votre accord, nous aimerions ensuite publier quelques unes de vos soumissions adressées à notre site web. Autrement, elles permettront de motiver les employés à la FSFE.

Merci à tous les Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,
Matthias Kirschner - FSFE

--
Free Software Foundation Europe
Actualités de la FSFE
Evénements FSFE à venir
Aggrégation des blogs Fellowship
Discussions libres