empowering users
to control technology

Lettre d'information

Lettre d'information FSFE - Mars 2015

Par  le  

Réponse de la FSFE à la consultation de l'UE sur les brevets et les standards

Nous croyons que les standards propriétaires et les brevets logiciels sont des barrières à l'adoption du Logiciel Libre. Pour se défaire de ces barrières, nous devons aider l'administration publique à le comprendre aussi. C'est pour cela que, le mois dernier, nous avons répondu à la consultation sur l'interaction entre les standards et les brevets lancée par la Direction générale Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME de la commission européenne.

Dans notre réponse, nous nous sommes principalement concentrés sur la façon dont les brevets logiciels impactaient négativement la concurrence et l'innovation sur le marché du logiciel. Nous avons également souligné que les termes de la licence soi-disant "juste, raisonnable et non-discriminatoire" (FRAND pour “fair, reasonable and non-discriminatory” en anglais) sont en réalité une sérieuse discrimination contre le Logiciel Libre. Dans de nombreux segments du marché des logiciels, ces programmes sont la principale concurrence à l'offre non-libre. La FSFE recommande donc que les organisations de standardisation utilisent à la place les bonnes pratiques de certification du W3C et d'autres organisations, en rendant obligatoire, pour les brevets essentiels d'un standard, l'utilisation de licences sans restrictions

Si vous voulez nous aider à promouvoir les Standards Ouverts, merci de participer à la journée de libération des documents de cette année (voir la partie "Agissez" à la fin de cette lettre d'information).

Le Logiciel Libre comme partie intégrante des ressources éducatives ouvertes

Plus nous voyons de milieux éducatifs classiques équipés d'ordinateurs, plus il est important que ce système éducatif devienne un système qui enseigne à chaque élève à être au contrôle de ses technologies. Pour la FSFE, la base pour cela est le Logiciel Libre.

Avec d'autres partenaires de la “Bündnis Freie Bildung” (l'Alliance pour une Éducation Libre), nous avons publié un article d'opinion sur la création et l'usage de Resources Éducatives Libres (RÉL). L'article se focalise spécifiquement sur la création et l'usage de RÉL dans le système éducatif allemand. Il devrait etre obligatoire de publier les ressources éducatives, y compris logicielles, qui ont été payées par de l'argent public sous licences libres. De plus, nous demandons aux institutions éducatives de prendre en considération la compatibilité avec le Logiciel Libre dès le développement ou l'extension de leurs infrastructures informatiques et technologiques. Cela permet d'envisager d'avoir “toutes les ressources éducatives utilisables sans aucune barrière juridique ou technologique”.

Si vous voulez en savoir plus sur ce qui s'est passé dans le domaine éducatif lié au Logiciel Libre, lisez le bilan de janvier de l'équipe Éducation (en anglais).

Que s'est il passé pendant la journée “J'aime le Logiciel Libre” ?

Le 14 février 2015, des personnes de toute la planète ont montré leur reconnaissance aux contributeurs du Logiciel Libre. C'était la cinquième année où nous proposions de participer à la journée “J'aime le Logiciel Libre”. Le bilan de cette année montre la diversité des déclarations d'amour qui ont eu lieu ce jour là., comprenant des billets de blog, des dessins, des bandes dessinées, des poèmes et une bibliothèque Android #ilovefs.

Nous voulons remercier tout ceux qui ont motivés les contributeurs de Logiciels Libres pendant la journée “J'aime le Logiciel Libre” de cette année, et demandons à tous de noter le 14 février dans leurs agendas pour motiver les personnes qui nous permettent de contrôler notre technologie.

Par ailleurs...

Agissez : Participez à la journée de libération des documents de 2015 !

Chaque année depuis 2008, les personnes qui se sentent concernées par une société de l'information libre célèbrent la Journée de Libération des Documents (JLD) pour améliorer la connaissance des Standards Ouverts. Cette année encore des personnes du monde entier vont se rassembler le 25 mars pour parler de l'accès aux communications, organiser des activités locales publiques et plus généralement se passer le mot sur les Standards Ouverts d'une douzaine de façons différentes.

Nous proposons du matériel de promotion dans de nombreuses langues et des designs que vous pouvez réutiliser, partager et améliorer pour communiquer sur votre propre événement. Si vous faites un événement local, nous pouvons être en mesure de financer vos activités ou vos impressions locales - grâce aux sponsors de la JLD. Pour avoir des idées, jetez un œil à ce que d'autres groupes, du Méxique au Japon, ont fait l'année dernière.

Participez à la JLD 2015 !

Merci à tous les volontaires, Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,
Matthias Kirschner - FSFE