Depuis 2001, la FSFE renforce les droits des utilisateurs en supprimant les obstacles à la liberté des logiciels. Voilà 20 ans que nous aidons les individus et organisations à comprendre le rôle que joue le Logiciel Libre dans la liberté, la transparence et l'autodétermination.

Pour les deux prochaines décennies, nous avons besoin de votre aide. Nous voulons que tout le monde puisse contrôler sa technologie. Le Logiciel Libre et ses libertés de pouvoir utiliser, étudier, partager et améliorer les logiciels sont la clé pour atteindre cet objectif.

Lettre d'information

Lettre d'information - Août 2016

le  

Audit de sécurité pour le Libre et l'Open Source, l'UE a besoin des commentaires de la communauté du Logiciel Libre

L'objectif du projet pilote d'audit de sécurité pour le Libre et l'Open Source (Free and Open Source Security Audit ou FOSSA) est d'améliorer la sécurité des Logiciels Libres utilisés par les institutions européennes. La FSFE suit le projet depuis début 2014. Récemment, la Commission Européenne a publié le premier tour de livrables basés sur les entretiens avec les différentes parties prenantes. Bien que la FSFE soutienne totalement cette initiative européenne, la façon dont le projet est mis en œuvre nous inquiète. La première analyse de FOSSA montre un manque de compréhension des Logiciels Libres, elle inclut plusieurs erreurs factuelles, et est basé sur des entretiens généraux mal conduits. Le président de la FSFE Matthias Kirschner et le représentant de la Fellowship FSFE Mirko Bhm, qui ont tous les deux été interviewés pour le projet, ont résumé les problèmes les plus évidents des dernières publications de FOSSA. D'un autre côté, FOSSA est toujours dans ses premières étapes et avec l'aide de plus d'experts en Logiciel Libre, nous pourrions remettre ce projet dans la bonne direction. La FSFE continuera de suivre de près les futurs développements du projet FOSSA. Au cas où vous ayez des commentaires ou des retours sur cette initiative, n'hésitez pas à partager vos pensées avec nous sur notre liste de discussion ou directement à Matthias Kirschner. Cela nous permettra de nous assurer que toutes les questions pertinentes soient communiquées à l'UE.

L'Italie prévoit d'arrêter son soutien explicite au Logiciel Libre pour son gouvernement électronique

Le gouvernement italien prévoit de réviser la loi sur l'administration numérique qui exige des administrations publiques de prioriser les solutions réutilisables basées sur du Logiciel Libre. Le changement concerne aussi la publication et la mise à jour d'une liste de standard techniques ouverts qui sont utilisés dans l'administration publique. Suivre cette proposition impliquera que le gouvernement national ne demandera plus à l'agence pour la numérisation du secteur public (AGID) de publier des avis contraignants pour l'interopérabilité ou de prioriser le Logiciel Libre. Les membres du parlement italien se sont inquiétés des changements proposés. Carlo Piana du Conseil Général de la FSFE a précédemment conseillé les autorités italiennes sur les lignes de conduites pour la mise en œuvre de la loi sur l'administration numérique et contesté les plans du gouvernement dans sa lettre à Tech economy (en italien).

Dans la communauté

Qu'avons-nous fait d'autres  ?

Agissez  !

Depuis le 1er août, une nouvelle loi allemande autorise les utilisateurs à choisir leur routeur. La FSFE veut s'assurer que chacun connait ses nouveaux droit et demande aux utilisateurs de rapporter les cas où les fournisseurs d'accès internet (FAI) essayent de contourner la législation. La nouvelle réglementation a été conçue pour bannir l’ambiguïté qui existait autour des "routeurs obligatoires" imposés aux utilisateurs par les FAI. Cependant, il est nécessaire de s'assurer que la nouvelle loi prend effet sur le terrain.

Si vous êtes clients d'un fournisseur d'accès allemand, nous vous demandons d'exercer votre nouveau droit et de commencer à utiliser un appareil alternatif, idéalement un qui fonctionne avec du Logiciel Libre. Merci de nous indiquer si vous avez rencontré des problèmes lorsque vous avez essayé d'utiliser un nouveau routeur et aidez nous à les documenter dans notre page wiki. Si vous ne disposez pas de matériel alternatif, la FSFE peut aussi fournir des équipements de test. Merci de vous référer à notre page wiki pour plus d'informations à ce propos.

Les bonnes nouvelles du Logiciel Libre

La commission européenne va récompenser les solutions informatiques existantes qui ont été développées et partagées par les administrations publiques, et qui peuvent être réutilisées ailleurs en Europe grâce aux licences libres. Adullact, l'organisation française pour les administrations publiques utilisant des logiciels libres, a lancé Comptoir-du-Libre.org, un site web dont l'objectif est d'aider les décideurs des administrations publiques à migrer vers le Logiciel Libre. En Espagne, le conseil communal de Ciudad Real a voté en faveur de la migration des 400 postes de travail de l'administration communale vers du Logiciel Libre (en Espagnol). L'Open Knowledge Foundation Germany, en association avec le ministre fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche, a lancé le Prototype fund qui soutien les Logiciels Libres avec un budget allant jusqu'à 30.000 euro, disponible pour toute personne dont la résidence principale est en Allemagne.

Merci à tous les bénévoles, Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,

Vos éditeurs Polina, Malaja et Eric Albers, FSFE,