empowering users
to control technology

Lettre d'information

Lettre d’information - Septembre 2015

Par  le  

La FSFE encourage la reconnaissance des droits de l’utilisateur sur ses données

De nos jours, nous utilisons les services en ligne pour tout et leur fournissons de plus en plus de nos données. C’est ainsi que nous perdons la maîtrise de nos propres données, et ce plus que jamais. Conjointement avec d’autres organisations, la FSFE soutient la publication du Manifeste des données utilisateur 2.0, qui a pour objet de définir les droits élémentaires de maîtriser nos propres données quand nous utilisons des services en ligne. Selon le manifeste, les utilisateurs doivent pouvoir contrôler l’accès à leurs données, savoir comment leurs données sont stockées par les services en ligne et être libres de choisir une plateforme, sans faire l’expérience de l’enfermement propriétaire. Le Manifeste est un bon point de départ pour un débat d’envergure sur les droits des utilisateurs en ligne. La FSFE souhaite que d’autres organisations rejoignent cet effort pour promouvoir des services en ligne qui respectent les droits fondamentaux de leurs utilisateurs.

Routeurs obligatoires : Un autre mord la poussière

Le routeur, cet appareil qui prend souvent la poussière dans un coin de la maison, est une partie importante de votre réseau local et votre téléphonie. En Allemagne, cet objet n’appartient pas à de nombreux utilisateurs, qui l’ont pourtant chez eux et payent sa consommation électrique. Le 12 août, le Ministère Fédéral Allemand de l’Économie et de la Technologie (BMWi) a fait passer un projet de loi retravaillé, qui libérerait les utilisateurs de l’enfermement du routeur obligatoire. Le projet de loi garanti aux utilisateurs d’internet en Allemagne le droit d’utiliser le routeur de leur choix pour se connecter à internet.

Ce projet de loi doit maintenant être adopté par le Parlement Fédéral (Bundestag) et par l’Assemblée Fédérale (Bundesrat). Jusqu’ici, les commentaires n’ont concernés qu’une petite ambiguïté formelle, mais nous devons nous assurer que cette loi passe sans aucun changement négatif et qu’elle soit ensuite appliquée. Nous avons une information détaillée, qui décrit aussi comment vous pouvez nous aider en Allemagne en ce moment ! De plus, nous avons résumé la problématique et nous actualisons constamment notre chronologie pour que, au cas où cette problématique se pose dans votre pays, vous puissiez réutiliser nos arguments.

Nouveaux coordinateurs allemands et dissolution de l’association allemande

Dans son billet de blog, votre rédacteur a souligné (anglais) la procédure de simplification de la FSFE en ayant dissous la dernière section nationale restante, nommée FSFE Chapter Germany e.V. Cette étape a été décidé l’année dernière, en novembre, avec le but de supprimer des tracas administratifs liés au maintien d’une entité officielle. Cependant, comme vous pouvez le lire dans le billet, dissoudre une organisation n’est pas aussi simple qu’il n’y parait ; nous espérons néanmoins que cette procédure sera terminée au mois d’avril de l’année prochaine.

La FSFE a le plaisir de vous annoncer que Max Mehl et Björn Schießle sont devenus le mois dernier les nouveaux coordinateurs pour l’équipe Allemande, espérons qu’ils puissent dès maintenant ne plus passer autant d’heures par an à gérer la bureaucratie. Ils font tous deux partie de la FSFE depuis longtemps et nous ont aidé à atteindre notre mission de donner aux utilisateurs la pleine maîtrise de leurs technologies. Tout récemment, Björn a écrit un billet sur le blog allemand Netzpolitik.org concernant le Manifeste des données utilisateurs (voir ci-dessus en anglais), et Max vient juste de publier une mise à jour sur les routeurs obligatoires, comme indiqué ci-dessus, ainsi qu’un billet sur Netzpolitik.org à ce propos (allemand).

Quelque chose de complétement différent

Agissez : traduisez et améliorez les traductions de notre déclaration d’engagement

"La Free Software Foundation Europe (Fondation européenne pour le logiciel libre) est une organisation qui œuvre en faveur de plus de pouvoir des utilisateurs à contrôler la technologie. Le logiciel est profondément impliqué dans tous les aspects de notre vie. Il est important que cette technologie autorise plutôt que nous limite. Le Logiciel Libre donne les droits à tout le monde..." Voici comment commence notre déclaration d’engagement, récemment actualisée. Nous espérons que cela puisse nous aider à avoir plus de personnes qui comprennent ce que nous faisons. Nous avons déjà des traductions en Albanais, Hollandais, Anglais, Finnois, Grec, Italien, Portugais et Turc.

Merci de nous aider à avoir plus de traductions, et de vérifier les traductions existantes pour être plus facilement lisible par tout le monde.

Merci à tous les volontaires, Fellows et donateurs qui rendent notre travail possible,
Matthias Kirschner - FSFE